La Confrérie des Cosnards à Cherbourg au XVIe siècle :

La Confrérie des Cosnards était une association de la Manche, basée à Cherbourg, vivace au XVIe siècle. Leurs statuts étaient calqués sur ceux de la confrérie des Fous à Dijon. Cette compagnie rassemblait de « joyeux drilles », « qui entendaient rompre la monotonie de la vie provinciale ».

Le Parlement de Normandie lui avait accordé « le privilège exclusif de se masquer les jours gras et de conférer à d’autres personnes ce même droit ».

Les Cosnards avaient leur bailli et leur abbé, parmi lesquels de nombreux gens de justice, défilaient à travers la ville. Ils se promenaient monter sur un âne dans les rues pour Mardi-Gras ou pour la Saint-Barnabé, veille du carême.

Ils se livraient à l’ivresse, au ridicule et aux excès. « À ceux qui le méritaient, ils adressaient sur leur passage des remarques acides et de mordantes épigrammes ». Ils jetait aux enfants des fruits secs et des confiseries.

Le cortège finissait sa journée en remontant la vallée de Quincampoix, jusqu’à un pont devenu « le pont aux Cosnards », à la limite d’Octeville, La Glacerie et Martinvast. Là, un banquet, qui durait deux jours, était destiné aux confrères.

Le carnaval de Cherbourg avait ses reines. Quatres pour être précis: La reine des blanchisseuses, la reine du commerce, la reine des couturières et des modistes et enfin la reine des reines, celle des halles et des marchés.

Cette association était en grande partie composée de gens de justice et de chefs du métier. En 1554, un nommé Guillaume Symon, fabricant de meules à moulin à Cherbourg, était bailli de cette confrérie, et Jehan Bonamy en était abbé. Le Carnaval de Cherbourg à disparu au début du XXème siècle pour des raisons inconnus.

Le carnaval de la communauté urbaine de Cherbourg au XXe siècle:

 

En 1982, Monsieur LEMIERE, professeur au lycée Alexis de Tocqueville, lance avec ses élèves un avis de rendez-vous à la sortie d’un spectacle au théâtre de Cherbourg. Cinq cents personnes déguisées se présentent au lieu de rendez-vous.

Cet évènement a révélé un besoin de manifestation de type carnavalesque pour la population de la Communauté Urbaine de Cherbourg. C’est ainsi qu’en 1983, un groupe de copain créa l’association “Le Comité d’Organisation du Carnaval de la Communauté Urbaine de Cherbourg”, afin de répondre à l’engouement de la population.

Le comité a pour but d’organiser et de structurer le carnaval, mais sa philosophie est de préserver les traditions carnavalesques et la spontanéité de cet évènement.

Quinze ans et treize carnavals plus tard, le bilan est globalement positif puisque la moyenne des participants est de 15 000 à 20 000 par an.

Au même titre que ces différentes manifestations populaires, le carnaval rassemble une grande partie de la population Nord cotentine pour un, deux ou trois jours de fête. Déguisements, instruments de musique, confettis, serpentins, chants populaires, spectacles de rue, s’emparent de la cité pour investir et divertir le peuple.

Grâce à un travail amplifié dans le domaine des arts de la rue, le Comité d’Organisation du Carnaval essaie d’accentuer chaque année l’originalité du carnaval de la Communauté Urbaine de Cherbourg dans un but de donner une image nouvelle et dynamique du Nord Cotentin et dans un esprit de développement Européen.

En 2015 après 32 ans d’existence le Carnaval de Cherbourg-Octeville disparaît.

Le carnaval de Cherbourg-en-Cotentin au XXIe siècle 

 

C’est en septembre 2020 que l’association du Carnaval des Cosnards naît.

Son but est de relancer le Carnaval de Cherbourg-en-Cotentin en mélangeant tradition et modernité. Elle décide de créer un carnaval participatif avec des acteurs 100% locaux. La 1ère édition a eu lieu du 14 au 17 avril 2022 sous le thème des Vikings.

Du 14 au 17 avril 2022 pour cette reprise du carnaval sous le thème des Vikings plus de 15 000 carnavaliers ont fait le déplacements pour soutenir la relance de cette événement sur Cherbourg-en-Cotentin.

En 2023 du 12 au 16 avril, année des 40 ans du Comité d’Organisation du Carnaval de la Communauté Urbaine de Cherbourg. c’est sous le thème des années 80 que plus de 35 000 personnes sont venues pour faire la fête.

On se retrouve en 2024 pour une nouvelle édition!

Si jamais tu souhaites rejoindre l’aventure n’hésite pas à nous contacter à secretariat.carnaval.cherbourg@gmail.com 

Localisation

Cherbourg en Cotentin, Manche (50)

Contacts

secretariat.carnaval.cherbourg@gmail.com

Voir la charte graphique